Maintenance

Entretien des Instruments

RENSEIGNEMENTS POUR LE RETRAITEMENT ET LA STÉRILISATION DES INSTRUMENTS CHIRURGICAUX RÉUTILISABLES: PROCÉDURE GÉNÉRALE (PDF)

L'acier inoxydable

Les instruments chirurgicaux disponibles actuellement sont faits en acier inoxydable, un matériau idéal sous bien des aspects. Il résiste à la rouille, se prête à l'affûtage et conserve un fil tranchant. Cependant le mot "inoxydable" est souvent pris de façon trop littérale. L'acier inoxydable a ses faiblesses. Les traces laissées par l'eau et les taches n'en sont que deux. Il n'y a donc pas d'acier inoxydable à proprement parler.

Complémentairement à tous les efforts fournis par le fabricant pour choisir les meilleurs aciers, pour réaliser les instruments, l'utilisateur, doit respecter de façon suivie les conseils d'entretien, de manipulation et d'utilisation. La plupart du temps les instruments en acier inoxydable sont passivés. La passivation est un procédé qui permet d'assurer qu'une couche protectrice d'oxyde de chrome recouvre en permanence la surface de l'instrument, empêchant ainsi toute possibilité de corrosion. La passivation étant un phénomène très important, il serait bon d'entrer un peu plus dans les détails.

Lorsque l'instrument est en contact avec l'air ambiant ou avec certains agents oxydants, une fine pellicule protectrice se forme sur la surface propre de l'instrument. C'est ce que l'on appelle la couche protectrice de passivation.

De plus, c'est à l'usage et par la répétition du processus qu'en fait l'instrument se passive lui-même. C'est ainsi que l'on entend souvent ce genre de remarque : "Ils ne fabriquent plus les instruments comme autrefois! Mes vieux instruments ne se tachent jamais. Regardez par contre ceux qui sont neufs!"

En fait, les vieux instruments sont extrêmement bien protégés par une couche d'oxyde de chrome très efficace qui a été renforcée par de fréquentes mises en contact avec des conditions d'oxydation telles que le nettoyage des instruments ou l'utilisation de divers produits chimiques.

Nettoyage manuel

Rincer immédiatement les instruments à l'eau distillée (déminéralisée) pour enlever toutes traces de sang, salin, tissus et autres contaminants.

Nettoyer les instruments avec un savon doux et une brosse à poils doux. Note : Le brossage doit toujours être fait à l'eau distillée. Ne pas utiliser de brosse en métal, laine d'acier ou poudre abrasive, ce qui endommagerait sérieusement la surface des instruments favorisant la corrosion.

Rincer minutieusement les instruments à l'eau distillée ou déminéralisée, puis les faire sécher avant de les mettre dans une boite de rangement. Les instruments peuvent être asséchés avec un linge sans charpie ou un séchoir à air chaud.

Nettoyage ultrasonique et séchage

La meilleure méthode pour un nettoyage minutieux des délicats micro-instruments est d'utiliser un nettoyage ultrasonique.

Suivre attentivement les instructions du manufacturier pour utiliser adéquatement le nettoyeur ultrasonique.

Utiliser seulement des détergents savonneux avec de l'eau distillée (pH 7.0).

Lubrification

Si des bains ou trempages avec des lubrifiants sont utilisés, il est absolument essentiel que les instruments soient exempts de taches et de corrosion. Recouvrir la corrosion des instruments avec un lubrifiant, spécialement dans les joints et les verrous, scelle la corrosion et lui permet d'attaquer l'acier durant l'autoclavage, ce qui a pour résultat de bloquer et même de fissurer les joints et les verrous.

Toujours utiliser des lubrifiants pouvant supporter la haute température de l'autoclave, comme les vaporisateurs de silicone ou de téflon, ne jamais utiliser d'huiles lubrifiantes parce qu'elles deviendront collantes lorsque exposées à une haute température.

Embouts protecteurs

Les bouts des micro-instruments de chirurgie peuvent être endommagés facilement durant la manutention et l'entreposage; il faut toujours protéger les bouts délicats des micro-instruments qui ne sont pas utilisés avec un tube de silicone souple d'une épaisseur et d'un diamètre adéquats. Des embouts protecteurs de couleurs et grandeurs variées sont aussi utiles.

Stérilisation

Stériliser n'est pas nettoyer. Les instruments doivent être nettoyés à fond (minutieusement) et rincés à l'eau distillée ou déminéralisée avant la stérilisation.

Stériliser les instruments selon les instructions standards.

L'autoclave à vapeur est la méthode de stérilisation la plus répandue parce que le temps du cycle est minimum.

Voir PARAMÈTRES RECOMMANDÉS DE STÉRILISATION plus bas.

Bien que l'autoclave-flash est une méthode de stérilisation acceptable, la durée de vie de l'instrument est diminuée.

La stérilisation à l'ETO est recommandée à cause de la basse température et le niveau d'humidité observés durant le processus. La seule restriction est que dans la stérilisation au gaz, le cycle et le temps d'aération requis sont plus longs.

Entreposage

Nettoyer les instruments minutieusement avant l'entreposage.

Remiser les instruments dans un endroit sec.

Toujours protéger le bout des micro-instruments avec un tube de silicone souple avant d'entreposer.

Veiller à ce que les instruments ne bougent pas ou ne se touchent pas durant l'entreposage.

Utiliser des boîtes avec tapis de silicone souple pour entreposer les micro-instruments.

Tous les instruments délicats et dispendieux tels que les couteaux diamant etc… doivent être entreposés séparément.

Points importants à mémoriser

  • Acier inoxydable "sans taches" ne veut pas dire "garanti contre les taches".
  • Ne pas laisser le sang, tissu ou solution saline (BSS) sécher sur les instruments.
  • Ne jamais utiliser la solution saline (BSS) pour rincer les instruments.
  • Toujours utiliser de l'eau distillée ou déminéralisée pour le rinçage final.
  • Les brosses de métal ou les poudres abrasives sont à proscrire.
  • Un nettoyage ultrasonique par jour éliminera les taches.
  • Sécher les instruments minutieusement avec un linge sans charpie ou un séchoir à air chaud avant de les entreposer.
  • Lubrifier les joints et les verrous après le nettoyage.
  • Utiliser des embouts protecteurs pour les bouts délicats des micro-instruments.
  • Stériliser n'est pas nettoyer.
  • Afin d'éviter la corrosion, s'assurer que les instruments ne soient pas en contact avec des produits caustiques.

Les procédures recommandées de nettoyage et de stérilisation pour l’instrumentation réutilisable d’endoscopie. 

Observer les précautions universelles pendant le nettoyage !

  1. Durant la chirurgie, les instruments qui ne sont pas utilisés doivent être placés sous un champ stérile humide ou submergé dans le baquet d'eau stérile afin d’empêcher le durcissement de débris.
  2. Immédiatement après la chirurgie, immerger l'instrumentation dans une solution enzymatique pendant 15 minutes ou plus selon le cas. Ce procédé facilitera une réduction rapide et efficace des débris sanguins, salins et de tissus (note: lorsque c’est possible, démonter l'instrumentation et/ou ouvrir les mâchoires) AVERTISSEMENT: Ne jamais utiliser de produits caustiques ou de solution saline avec ce genre d’instruments.
  3. Pour les inserts d’instruments endoscopiques ainsi que les tubes isolés toujours les tenir vers le bas dans une solution enzymatique, les infuser avec cette solution jusqu’au retour d’eau claire.
  4. Les mâchoires et les charnières des instruments doivent être nettoyées avec une petite brosse de nylon. Ne pas utiliser de brosses métalliques. Nettoyer le reste des instruments avec une éponge humide.
  5. Réinfuser, immerger et rincer minutieusement les instruments à l’eau distillée ou déminéralisée.
  6. Vérifier visuellement que les instruments sont propres.
  7. Faire sécher les instruments avant de les mettre dans une boîte de rangement.
  8. Lubrifier toutes les pièces mobiles pour assurer le fonctionnement des instruments avant la stérilisation, c.-à-d. charnière, boutons de rotation, etc., en utilisant un lubrifiant médical pouvant supporter la haute température comme les vaporisateurs de silicone ou de téflon, ne jamais utiliser d’huiles lubrifiantes parce qu’elles deviendront collantes lorsque exposées à une haute température
  9. Vérifier le fonctionnement de l’instrument, c.-à-d. mise en action (action du levier), rotation de bouton, mécanisme du cran d’arrêt, robinets, pistons, etc., avant la stérilisation.
  10. Procéder à la stérilisation.

NOTE: Nettoyer toujours les instruments aussitôt que possible après l’utilisation clinique. Vérifier si les instruments ont été endommagés durant la chirurgie. Si les dommages sont évidents, appeler votre distributeur pour le service de réparation.

PARAMÈTRES RECOMMANDÉS DE STÉRILISATION
Les paramètres de cycle du fabricant de stérilisateur devraient être suivis. Le cycle suggéré est basé sur des pratiques recommandées par ANSI et AAMI.

Demande de prix

Vous avez oublié quelque chose ?
Vous savez que vous voulez Instrumentarium